Un concert exceptionnel nous a-t-il annoncé...

Déjà, une première partie sympa, avec un groupe GOASTT, qui allait nous emmener très loin... En effet, musique parfois planante, d'un groupe dont le chanteur s'exprime fort bien en français avec un charmant accent anglais et qui joue ensemble sur scène pour la deuxième fois seulement.

CIMG1868

Mais, je vous pose la question que je me suis posée au début de la soirée, qui se cache sous ce chapeau et derrière le micro ? C'est Sean LENNON ! Charlotte, sa petite amie, avait fait de très jolies couettes !

Bon, je ne suis pas venue pour une première partie, fut-elle avec le fils d'une idole !

CIMG1869

C'est une texte récité par Andrée CHEDID qui ouvre le concert de M. Son entrée est magnifique, il traverse l'immense M qui servira tout au long de la soirée d'accès à la scène.

Quelques chansons et très vite il met une ambiance de feu. Fendant la foule (ce garçon est fou !), il traverse la salle de part en part (vidéo ICI), seul avec sa guitare, pose parfois pour une photo, fait un petit solo et revient sur scène.

CIMG1876

De sa voix douce et claire, il nous propose des mouvements de corps, désuets, comme monter sur la pointe des pieds en rythme dans le groove, pousser un petit cri Aïe en rythme avec sa guitare, puis deux petits Aïe, puis cinq, sept, neuf pour finir à dix-neuf. Comme à un gourou, la salle (14000 places quand même) lui obéit. Quand il obtient un silence parfait, il trouve très bien qu'aucune personne n'ait dit À poil ! Il réussit à nous faire assoir (OK, pour ceux assis dans les gradins, pas de soucis, mais pour ceux debout compactés dans la fosse comme moi, c'est plus problématique, on est obligé de profiter des genoux des voisins-voisines de derrière) nous promettant qu'ensuite nous pourrions nous lâcher complètement en sautant et en poussant trente petits Aïe. 

CIMG1891

CIMG1898

CIMG1916

Les jeux de lumières sont très travaillés, les trouvailles scéniques sont formidables, le son parfait, ses tenues déjantées. Il chante en duo avec sa soeur Anna CHEDID, un très tendre Ma belle étoile, son frère Joseph l'accompagne à la guitare, il dédicace un titre à sa grand-mère... C'est un peu une affaire de famille !

CIMG1883

Ce qui est remarquable, c'est son respect, sa proximité et sa gentillesse pour le public comme on en voit rarement. Il fait monter des spectateurs sur scène pour danser avec lui, donne un cours de guitare à un petit ALOÏS ravi, revient chanter unplugged pour le troisième rappel sur une avancée de scène un medley de quelques uns de ses tubes... 
L'équipage, comme il le nomme, 60 personnes sur la route quand même, est à l'avenant du personnage. Impliqué, gentil quand j'ai essayé d'obtenir une set-list, (on peut toujours rêver !) et très pro. La bassiste avec sa petite robe bleue a fait pétiller bien des yeux lors d'un solo de charme...
CIMG1917

CIMG1924

Bon... Alors, tout ça, est-ce que ça fait une soirée exceptionnelle ? Oui, bien sûr, me répondrez-vous... Mais, et c'est très fort, elle le sera encore plus...

Car Ah que coucou, qui voilà ? Notre Jojo national (attention, moi, je l'aime bien, alors pas trop critiquer, please !). C'est avec M qu'il fait son retour sur scène. Peut-être le savez vous déjà, car même Inter, France 2 et d'autres en ont parlé dans leurs journaux ! Toujours est-il qu'après tous les ennuis qu'on lui connait, Johnny HALLYDAY a encore la forme et la voix. Le duo qu'il fait avec M est un blues de chez blues (vidéo !). Peut-être un des titres que M a écrit pour le nouvel album que Johnny prépare ? P**** c'est génial, ai-je entendu crié pas loin de moi par un gars qui était au bord de la pâmoison !

CIMG1911

CIMG1909

Whouh!!!!!

CIMG1920

CIMG1933

CIMG1939

Quelle gentillesse de quitter la scène avec ces quelques mots...

Je dis (j')Aime !