Après un dîner et une nuit en refuge,

LACS_BLEUS_008LACS_BLEUS_009

départ du barrage des BOUILLOUSES, le matin, pas très tôt ...

LACS_BLEUS_016

Un petit chemin ombragé sous les pins tout le long du lac, puis la Têt (the rivière of PERPIGNAN !) traversée à cet endroit en trois pas, pas de vache, ni de champignon, mais des colchiques dans les prés,

LACS_BLEUS_042LACS_BLEUS_045LACS_BLEUS_044

une montée douce avec quelques moments à plat pour reprendre son souffle, le Péric que nous avons gravi il y a mois nous domine sur la droite,

LACS_BLEUS_054

le premier lac apparaît, un ruisseau dont nous remontons le cours ensuite, un ami rebelle (eh oui! du genre qui préfère devancer le G.O. !) s'égare, d'autres lacs,

LACS_BLEUS_094

des petites plaques de neige (toute fraîche tombée du WE dernier) qui résistent un peu sous les pas puis cèdent parfois, le pied alors s'enfonce et le mollet se rafraîchit, puis l'arrivée au premier lac Bleu (ici, du Péric, on le voit séparé du deuxième juste par une langue de terre). C'est sur cette langue de terre que nous pique-niquons, avec des madeleines au pesto entre autres, sous un doux soleil. L'ami rebelle nous rejoint (merci les mobiles !). Il restait des madeleines, du boudin blanc, du gateau au chocolat, du vin ... (voilà pourquoi, je ne perds pas 1 gramme en balade !)

LACS_BLEUS_090
LACS_BLEUS_087

Petite sieste, en TShirt à 2500 m d'altitude en septembre, avant de retourner tranquillement au point de départ la tête remplie de beaux souvenirs et le visage rougi par le soleil !